Réglementation de la pêche

Le littoral pradétan fait désormais partie du Parc National de Port-Cros. Dans ce cadre et pour des raisons évidentes de protection des espèces marines endémiques, la pêche est strictement réglementée. C’est l’arrêté préfectoral en date du 6 septembre 2016, « portant réglementation particulière de la pêche de loisir dans le cœur du parc et
à l’intérieur de l’aire marine adjacente du parc national de Port-Cros » qui en fixe les limites.

Que peut-on pêcher ?

Ainsi, les poissons, crustacés ou céphalopodes suivants ne peuvent être pêchés qu’à raison de 3 représentants maximum par pêcheur et par jour, hors cadre de compétition, que ce soit dans le cadre de la pêche à pied à partir du rivage, de la pêche sous-marine, ou à partir d’un navire de plaisance : pagre, daurade royale, liche, sériole, loup, chapon, denti, grande araignée de mer (ou esquinade), poulpe et seiche.

D’autres espèces de poissons peuvent être pêchées en plus grande quantité, dans la limite de 5 kg par pêcheur et par jour dans le cadre de la pêche à pied à partir du rivage, et dans les mêmes proportions mais dans la limite totale de 20 kg dans le cadre de la pêche à bord d’un navire de plaisance : girelle, serran, rascasse, daurade grise, marbré, pageot, rouget et ravelle.

En outre, le texte précise que, concernant le poulpe, la pêche de loisir est interdite du 1er juin au 30 septembre de chaque année. Par ailleurs, la grande araignée de mer (ou esquinade) ne peut être pêchée
lorsqu’elle est grainée. Enfin, les conditions de pêche maritime de la daurade rose sont fixées par un arrêté préfectoral spécifique, mais interdites en période de fraie.

Le cas particulier des oursins

C’est l’arrêté préfectoral n° 1112 en date du 27 octobre 2008 qui s’applique à la règlementation de la pêche des oursins. Le texte fixe les dates de récolte et les quantités maximales d’oursins qui peuvent être prélevées. Tant pour les pêcheurs de loisir que pour les professionnels, la récolte des oursins est interdite du 16 avril au 31 octobre de chaque année. Par ailleurs, les oursins ne peuvent être prélevés que dans la limite de 4 douzaines par pêcheur et par jour, dans le cadre de la pêche sous-marine et de la pêche à pied. De même, dans le cadre de la pêche
effectuée depuis un navire de plaisance, ils peuvent être récoltés à raison de 4 douzaines par pêcheur et par jour, dans la limite de 10douzaines par navire et par jour, au-delà de 2 personnes embarquées.

Attention !

La taille et le poids de chaque représentant d’une espèce sous-marine susceptible d’être pêchée font l’objet d’une règlementation particulière. Pour toute information sur ces points, il convient de se reporter à l’arrêté du Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie en date du 26 octobre 2012 « déterminant la taille minimale
ou le poids minimal de capture des poissons et autres organismes marins (pour une espèce donnée ou pour une zone géographique donnée) effectuée dans le cadre de la pêche maritime de loisir ».

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×