Agriculture

L’agriculture, une activité économique soutenue par la Mairie

Hervé Stassinos, maire du Pradet et Alain BACCINO, président de la Chambre d’Agriculture du Var, unis par une volonté commune de pérenniser et développer l’activité économique agricole communale, ont signé vendredi 3 novembre une convention de partenariat. Son objet est d’étudier l’opportunité de créer une zone agricole protégée pour préserver sur le long terme la vocation agricole des terres. 260 hectares pourraient être concernés.

Objectifs du partenariat

Préserver le foncier agricole et soutenir l’économie agricole locale
Pour lutter contre la pression foncière
et soutenir l’économie agricole, la commune du Pradet et la Chambre d’agriculture du Var ont décidé de s’associer. Ensemble, elles ont pour ambition de préserver durablement les espaces agricoles et de soutenir les conditions d’une agriculture de proximité.

La commune du Pradet souhaite pérenniser et développer l’activité économique agricole ainsi que son patrimoine agricole sur le territoire. Aussi, en vue de limiter la pression foncière conduisant à l’abandon des parcelles qui deviennent des friches, et afin de répondre au souhait commun, de la commune et du monde agricole, il a été proposé de mettre en œuvre avec le concours de la Chambre d’Agriculture du Var l’outil foncier de préservation des terres agricoles : la Zone Agricole Protégée (ZAP) valant servitude d’utilité publique, qui permet de garantir sur le long terme le classement en zone agricole. Le périmètre d’étude s’étend sur 260 ha environ.

La Chambre d’agriculture du Var soutient cette démarche en faveur d’une agriculture locale, plus forte et pérenne, et mobilise ses expertises au service de cette ambition.

Contenu de la convention de Partenariat

Mieux connaître l’agriculture communale pour proposer une stratégie foncière et des outils fonciers adaptés

Cette convention de partenariat, dont la mise en œuvre a été confiée à la Chambre d’Agriculture, s’articule autour de trois missions principales successives :

  • Réaliser un diagnostic agricole et foncier du territoire : ce diagnostic complet est une étape préalable nécessaire. Il permet d’avoir une bonne connaissance de l’occupation agricole du sol, d’identifier les secteurs à potentiel, les problématiques foncières et celles agricoles, rencontrées par la profession…
  • Proposer des actions foncières : sur la base du diagnostic, la Chambre d’agriculture du Var définira l’opportunité de mettre en place une ZAP ou tout autre outil d’intervention foncière. Parallèlement, elle identifiera des axes d’action possibles pour développer et pérenniser l’agriculture communale dans le cadre d’un projet agricole de territoire.
  • Accompagner la commune dans la mise en œuvre de la ZAP*

*La ZAP est un outil foncier du code rural qui permet de sécuriser à long terme la vocation agricole des terres. Il s’agit d’une servitude d’utilité publique, qui s’impose donc au PLU.

La chambre d’agriculture du Var

Un partenaire expert en Agriculture auprès des Collectivités.

L’Agriculture est au cœur de nombreux enjeux et de grandes ambitions qui supposent une connaissance et une expertise spécifiques. La Chambre d’agriculture du Var, expert reconnu des problématiques agricoles dans toutes leurs composantes, s’est positionnée comme le partenaire expert au service des collectivités et des territoires. A l’écoute, elle conseille et accompagne les collectivités dans leurs projets immédiats ou futurs, dans les domaines de l’aménagement du territoire, du développement économique local et de l’agro-écologie. Nous sommes convaincus qu’ensemble, – Collectivités, profession agricole, partenaires, chambre d’agriculture-, les projets agricoles prennent vie !

Des chiffres

  • 260 HECTARES CONCERNÉS : ce travail doit permettre de définir un périmètre de ZAP qui pourrait s’étendre sur 260 hectares.
  • 2ÈME PROJET DE ZONE AGRICOLE PROTEGÉE sur le territoire de la Communauté d’Agglomération Toulon Provence Méditerranée, après la ZAP de La Garde

Citation

« La Zone Agricole Protégée est un outil foncier particulièrement adapté pour protéger et développer l’agriculture périurbaine. Il permet de préserver à long terme la vocation des espaces agricoles. Préserver les espaces agricoles n’est pas une finalité ; notre objectif est le développement serein et pérenne de l’agriculture. Pour être efficace donc, la mise en place d’une Zone Agricole Protégée doit être accompagnée d’un véritable projet de développement agricole. » Alain BACCINO, président de la Chambre d’Agriculture du Var.

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×